Pour les parents d'enfants Autistes – Conçu par des parents comme vous!

TED et Autisme : Comment garder le moral?

Facebook

 

C’est tout à fait normal d’être découragé avec tout ce qui se passe avec notre enfant. Mais c’est important de garder le moral parce que nous sommes la ressource principale de notre enfant, donc il nous faut garder le cap pour être une force positive dans la vie de notre enfant surtout quand nous avons le sentiment d’être isolé...C’est tout à fait normal de se sentir découragé(e) avec tout ce qui se passe avec notre enfant. Il est toutefois important de garder le moral parce que nous sommes la ressource principale de notre enfant, donc il nous faut garder le cap pour être une force positive dans la vie de notre enfant surtout quand nous avons le sentiment d’être isolé(e)…

 

 

Qu’est-ce que c’est au juste de garder le moral et de rester positif?

Rester positif ne veut pas dire toujours avoir le sourire et ne jamais avoir de baisse de moral. Au contraire, avec tous les défis de notre enfant, cela arrive souvent. Nous savons qu’il y a des moments plus difficiles durant la journée.

Être positif ne veut pas dire de nier les problèmes; c’est tout à fait normal d’être moins en forme, moins disposé(e) et d’avoir le moral à plat régulièrement. Il est important d’accepter que c’est normal, que l’on trouve tout ça difficile et de ne pas nier cette réalité. Ce qu’il nous faut c’est garder l’oeil sur ce qui est positif dans notre environnement afin de reprendre le dessus dans les moments plus difficiles.

 

Comment faire?

La question est de savoir comment faire pour rester positif et garder le moral pendant les moments difficiles qui ne manqueront pas de venir jour après jour. Nous savons qu’avec tous les défis de nos enfants ce n’est pas chose facile.

Premièrement, après avoir accepté, c’est de savoir que même si ce n’est pas toujours possible d’être positif, on peut dans la plupart des cas chercher ce qui est constructif dans la situation. Vous vous surprendrez sûrement de voir toute la force interne et le courage qui résident en vous à travers les épreuves. Peut-être découvrirez-vous, en aidant votre enfant, des talents et aptitudes qui sommeillaient en vous ou bien travaillerez-vous à développer des vertus telles la patience, la persévérance, la compréhension… la liste est infinie. Pour notre part, nous ne pouvons qu’être reconnaissants pour tout ce que nos enfants nous apportent malgré les circonstances. Ne serait-ce que, par exemple, le fait de pouvoir aider d’autres familles comme les nôtres.

Deuxièmement, entourez-vous de gens positifs qui sont déjà passés par là et pour qui les choses se sont améliorées, par exemple, en joignant une association de parents visant les mêmes objectifs que les vôtres. Ces gens vous seront d’une bonne source d’inspiration et d’encouragement; ils pourront partager avec vous leurs ressources, ce qui vous sauvera beaucoup de temps et d’énergie.

 

Où trouver des parents qui ont réussi à aider leurs enfants à progresser?

1. Écrivez les 3 plus grands défis de votre enfant

2. Même si vous ressentez de la gêne, parlez ouvertement des défis de votre enfant, cela vous soulagera et vous ouvrira sûrement des portes

3. Faites des recherches par internet sur des gens qui ont les mêmes défis et qui ont trouvé des solutions (blogs, forums, etc.)

 

Commencez par ces 3 choses simples et bon courage.

Prenez bien soin de vous et de votre famille!