Autisme et Apprentissage – Comment favoriser l’apprentissage chez votre enfant?

by

 

Lorsque nous apprenons que notre enfant est autiste, nous avons peur qu’il ne puisse jamais apprendre. Chaque cas est unique et l’autisme est vaste; cela va de cas légers à des cas très lourds.

 

Même si ce n’est pas toujours évident du premier coup, un enfant qui présente un trouble autistique est capable d’apprendre, à moins de présenter un cas très lourd. Cet enfant peut aussi avoir des défis qui ne sont pas nécessairement propres à l’autisme et qui peuvent rendre l’apprentissage plus difficile.

 

Souvenez-vous que ce que votre enfant manifeste n’est que le point de départ et ne reflète pas nécessairement son potentiel. Avant de conclure qu’il n’y a rien à faire, il faut explorer les différentes possibilités d’aider votre enfant et ce, durant une longue période de temps. Par exemple, nous avons été agréablement surpris de constater lors de consultations, qu’un enfant qui ne fait pas nécessairement contact visuel puisse s’intéresser à la lecture et à l’écriture!… si rien n’avait été mis à l’essai, peut-être qu’on n’aurait jamais connu cette possibilité à un âge précoce, simplement en se basant sur le fait que le regard de l’enfant était fuyant.

 

Le fait que l’autisme affecte la plupart du temps la communication (compréhension/expression), les comportements et les interactions sociales, tout cela augmente les défis de l’enfant dans ses apprentissages, sans compter les défis sensoriels…

 

Bien que votre enfant soit en mesure d’apprendre, tout ne lui viendra pas naturellement. Il faudra lui apprendre les choses mêmes les plus simples, que nous prenons généralement pour acquis.

 

Parmi les apprentissages, il n’y a pas que lire, écrire et les matières académiques; reconnaître et gérer ses émotions, adopter de bons comportements sociaux doivent aussi faire partie de ce qu’il faut apprendre. Les émotions peuvent être un grand défi pour votre enfant donc lors de la lecture, profitez-en pour exagérer les expressions pour que votre enfant apprenne les réactions appropriées à une situation.

 

Voici quelques suggestions pour favoriser l’apprentissage chez votre enfant :

 

Accepter que notre enfant fonctionne différemment; chaque enfant (tout individu) est unique et nous devons nous le rappeler dans le cas de nos enfants autistes. Accepter ne veut pas dire se résigner à la médiocrité ou devenir passif et abandonner l’exploration du potentiel de notre enfant. Un exemple d’acceptation serait le fait d’utiliser des sauts vers l’avant pour apprendre des verbes au futur à ma fille, sachant qu’elle a un besoin vestibulaire et qu’elle associera par la même occasion le mot “futur”  au fait d’avancer en chantonnant le verbe en question.

 

Créer un espace qui favorise l’apprentissage; votre enfant aura de la difficulté à se concentrer s’il y a du bruit ou d’autre chose qui attire son attention. N’hésitez pas créer des démarcations sur le sol ou sur le mur. Un simple tapis pour indiquer une zone réservée à la lecture peut suffir.

 

Établir une routine a été pour nous une merveilleuse façon d’aider nos enfants à apprendre. Cela leur a permis de savoir quoi faire, quand et pourquoi. Cette planification réduit également notre niveau de stress en tant que parents. Inutile de s’essoufler, le plus important est la constance dans ce que nous décidons de mettre en pratique pour les aider.

 

Utiliser les intérêts de votre enfant comme outil pour lui apprendre des nouvelles choses. Par exemple, si votre enfant est fasciné par les trains utiliser les trains dans vos mises en situations et dans vos exemples pour l’intéresser à apprendre.

 

Faire de courtes phrases pour aller droit au but. Gardez en tête le nombre de consignes que votre enfant est capable de comprendre. Commencez par une, puis deux, etc.

En terminant, souvenez-vous que votre enfant est unique et que vous devez trouver de quelle façon votre enfant apprend le mieux afin de l’aider. Donc commencez par :

 

1- Accepter que votre enfant fonctionne différemment;

2 – Observer votre enfant pour découvrir ses intérêts

3- Créer un endroit sans distractions

4- Commencer par des phrases courtes et une consigne à la fois

5- Établir une routine

Tout cela n’est pas facile et nous avons, tout comme vous, un horaire chargé avec le mode de vie actuel. De plus, lorsque notre train de vie est effréné, nous ne sommes pas toujours bien disposés à passer du temps de qualité avec notre enfant. Mieux vaut déterminer ces moments à l’avance, les inclure à notre agenda ou à un moment bien précis dans la routine quotidienne, tout en prédéterminant le nombre de minutes qu’on y consacrera (on peut même mettre une minuterie!). Le plus important est la constance. Préparez-vous mentalement à passer un moment agréable, de détente où vous en apprendrez autant sur votre enfant qu’il en apprendra sur lui-même et son environnement.

Faites preuve de patience avec vous-même et avec votre enfant, en y allant une étape à la fois. Vous constaterez sûrement que votre enfant anticipera bientôt ces moments où il a toute votre attention et qu’il est le héros du moment. Retrouvez votre coeur d’enfant en transformant ces moments d’apprentissage en toutes sortes de jeux, pour le plaisir de tous!

Prenez bien soin de vous et de votre famille!

 

P.S. : Nous avons compilé pour vos nos meilleurs articles dans notre livre de Trucs Pratiques au Quotidien ainsi que nos Ressources Coups de Coeur en Bonus

Pour en savoir plus…

Comment Aider Votre Enfant Autiste

Comment Aider Votre Enfant Autiste

Testimonials

Grace à votre travail constant, vos recherches et les exercices que vous m’avez proposés, j’ai pu constater des progrès énormes chez votre fille qui était toujours dans son coin (dans sa bulle, tics et regard en coin); elle est devenue plus sociable. Vous êtes la preuve qu’il est possible de faire progresser un enfant autiste en étant à l’écoute et en s’impliquant dans la vie de son enfant.
Evelyne C. B., Éducatrice en garderie Montréal, Canada

Comment Aider Votre Enfant Autiste?