Module 6 – Leçon 2 – LE COMPORTEMENT Les bons comportements pour socialiser

by

Module 6 – Leçon 2 – LE COMPORTEMENT

Les bons comportements pour socialiser

Cliquez pour télécharger la leçon de la semaine  
Cliquez pour télécharger annexe 5 Scénario Social  

PS: Cliquez pour télécharger Acrobat Reader si vous ne pouvez pas ouvrir le PDF  


 

MODULE 6 – LE COMPORTEMENT

leçon 2

Les bons comportements pour socialiser

Bonjour et bienvenue à la leçon 2 du Module 6.

Il est plus facile de comprendre les défis que présente l’interaction sociale pour votre enfant après avoir constaté à quel point la communication et le comportement sont reliés. Tout comme la communication et le comportement, les habiletés sociales ne s’acquièrent pas spontanément comme lorsqu’un enfant se développe de façon naturelle. Notre enfant aura besoin de notre aide ainsi que de ressources additionnelles pour acquérir les compétences nécessaires à son épanouissement social.

 

Théorie de l’esprit

 

Une des aptitudes fondamentales pour établir une interaction avec les autres et qui ouvre la porte à la communication et à la coopération, c’est le processus mental qui permet à une personne de comprendre que ses pensées sont différentes de celles des autres. À cet égard, vous entendrez parler de la théorie de l’esprit.

 

Défi de la Généralisation

 

De plus, il faut aider notre enfant à relever le défi de la généralisation. C’est la capacité d’appliquer un apprentissage à différentes situations. Il ne faut jamais présumer que le fait que notre enfant fasse quelque chose à la maison que cela se traduira automatiquement dans d’autres situations. Nous devons séquencer les habiletés sociales en étapes simples de façon à pouvoir les enseigner facilement à notre enfant et les pratiquer jusqu’à ce que notre enfant puisse les appliquer dans diverses situations.

 

Il est important d’entraîner votre enfant à reconnaitre les expressions du visage, du corps et les émotions. Nous suggérons ci-après des jeux et activités qui aideront à développer des habiletés de base pour la socialisation :

 

  • faire des expressions (triste, content, contrarié…, grimaces devant le miroir en exagérant)
  • jeu de mimes
  • feuilleter des livres, revues ou circulaires pour dire à quoi pense la personne, comment elle se sent et pourquoi, en donnant des indices ou tout simplement dire la réponse si votre enfant semble confus ou cherche ses mots

 

Voici également deux concepts créés par Carol Grey qui peuvent aider votre enfant à comprendre les concepts sociaux à l’aide d’images comme on peut les voir dans une bande dessinée (avec des bulles de narration, de conversation ou qui indiquent les pensées) :

 

(1) le Comic Strip Conversations et (2) le Social Stories

 

À l’aide de dessins simples, nous représentons une situation à laquelle nous ajoutons trois types de textes :

  • Narration : la mise en situation
  • Bulle de conversation : indique le dialogue entre la personne qui parle et celle qui écoute
  • Bulle de pensée : indique ce qui se passe dans la tête des personnes (conversation interne, réflexion, intention)

 

Comment faire? Le but est d’avoir une conversation avec votre enfant afin de l’aider à comprendre les subtilités de diverses situations sociales et comment agir adéquatement.

 

  • Utilisez un cahier ou une tablette au choix de votre enfant
  • Choisissez un sujet (ex. : une fille va au parc avec sa maman)
  • Posez des questions à votre enfant (ex. : elle veut se balancer, mais il y a déjà quelqu’un sur la balançoire; qu’est-ce qu’elle fait?) et invitez-le à répondre soit par des mots ou des dessins
  • Enrichissez les dessins avec des bulles : narration, conversation, ou pensée

 

Carol Grey, dans son livre Comic Strip Conversations (1994), suggère l’utilisation de couleurs pour mettre emphase sur les émotions :

  • Vert : Bien, Content, Heureux, Amical
  • Rouge : Mauvaises idées, Fâché, Hostile
  • Bleu : Triste, Inconfortable
  • Violet : Peur, Crainte
  • Noir : Vérité, Gaieté
  • Orange : Questionnement
  • Brun : Confortable
  • Jaune: Fierté
  • Couleurs mélangées : Confusion

 

Qu’est-ce qu’un scénario social (Social Stories)?

C’est une courte histoire (écrite ou illustrée) qui parle d’une situation ou activité et qui indique à votre enfant de quelle façon se comporter et pour quelles raisons. Les scénarios sociaux sont idéal pour les enfants présentant un haut niveau de fonctionnement, mais peuvent aussi être adaptés à d’autres réalités.

 

Les applications sont multiples, que ce soit pour :

  • comprendre les situations sociales
  • développer des habiletés sociales
  • savoir comment se comporter dans certaines situations
  • comprendre le comportement des autres
  • se préparer à une nouvelle situation ou un évènement à venir
  • gérer les situations difficiles
  • gérer les humeurs
  • décortiquer les différentes étapes d’une activité complexe

 

Recommandations :

Bien que ce ne soit pas toujours facile, la patience est de mise; votre attitude positive est très importante au moment d’introduire le scénario social.

Soyez proactif; surtout ne pas présenter ou utiliser un scénario social au moment d’une crise, mieux vaut attendre que votre enfant soit calme.

Choisissez un temps et un lieu approprié.

Soyez flexible et adaptez les scénarios aux besoins de votre enfant tout au long de son évolution.

Il faut garder en tête que le recours à cet outil doit servir comme moyen de rendre votre enfant autonome et plus verbal et qu’il faut veiller à espacer les utilisations de façon à en éliminer l’usage graduellement.

Bien que certains enfants puissent avoir besoin de ce genre d’outils sous une forme ou une autre dans leur cheminement à long terme, nous voulons éviter les béquilles.

 

Voici différents types de scénarios sociaux :

 

Directif : aide votre enfant à être flexible en lui offrant des options sans lui donner des ordres.

 

Descriptif : a pour objectif précis de répondre à certaines questions (Avec Qui? Qu’est-ce qui se passe? Où? Pourquoi?).

 

Affirmatif : une phrase affirmative est une phrase qui amplifie une autre phrase descriptive, perspective ou directive pour mettre emphase ou pour rassurer votre enfant (ex.: je mange mes légumes : c’est important pour la santé; quand je tire la chasse d’eau à la toilette, cela fait un bruit que je n’aime pas, c’est OK ça ne dure pas longtemps).

 

Perspectif : aide votre enfant à lire entre les lignes (les émotions, les opinions, les idées, les croyances, les états d’âme, bref tout ce qui est non dit).

 

Coopératif : pour savoir comment recevoir de l’aide d’une autre personne dans l’accomplissement d’une tâche.

 

Partiel : histoire incomplète qui a pour but d’évaluer si votre enfant est en mesure de compléter ou anticiper la suite.

 

Étapes à suivre pour faire un scénario social :

 

  1. Fixez-vous un objectif précis et pourquoi c’est important pour votre enfant.
  2. Déterminez quels sont les pré-requis à la compétence que vous voulez enseigner à votre enfant.
  3. Utilisez la fiche de votre enfant (que nous avions préparée pour vous au Module 2 – Leçon 1) : son nom, âge, défi, niveau de communication, de socialisation, niveau d’attention/concentration… En bas âge, utilisez la première personne (Je ou son nom) puis plus tard (il/elle), selon son niveau de compréhension. Il faut mettre l’emphase sur les photos et images selon le niveau de votre enfant et plus d’emphase sur le texte au fur et à mesure que sa compréhension en lecture évolue.
  4. Répondre aux questions suivantes : De qui on parle? Qu’est-ce qui se passe? Ça se passe où?  Avec qui? Pourquoi? Quelle est la durée de lactivité (Remplissez la Grille 1).
  5. Dans votre objectif, déterminez également quel est le rôle des autres personnes impliquées dans l’histoire et comment vous pourrez demander leur aide. Souvenez-vous que la socialisation est une activité qui implique plusieurs personnes. Par exemple, si votre enfant est d’âge scolaire et que le scénario social que vous avez préparé implique son professeur, vous pourriez aviser le professeur que vous travaillez cet aspect afin qu’une complicité puisse s’établir en ce sens.
  6. Chaque histoire doit contenir une seule directive.
  7. Choisir un titre qui décrit bien votre intention.
  8. Intro – développement – conclusion
  9. Histoire positive : décrire ce que vous voulez comme résultat et non ce que vous ne voulez pas

 

S’il y a des exceptions à l’objectif visé par votre histoire, utilisez des formulations telles que parfois ou habituellement.

 

Exemples :

 

Histoire no 1 : Je dis mon opinion

 

Parfois, on me demande mon opinion

 

Une opinion est la façon qu’une personne pense quelque chose

 

Chaque personne peut avoir une opinion différente

 

Quand on me demande mon opinion je dis comment moi je vois les choses

 

Les autres ont le droit de voir les choses différemment de moi

 

 

Histoire no 2 : J’ai de l’aide à l’école

 

Durant les jours de classe je reçois de temps en temps de l’aide de la TES

 

Elle m’aide dans l’organisation de mon travail et mon rangement

 

Ma TES est gentille mais parfois je sens que je n’ai pas besoin d’aide et que je peux me débrouiller tout seul

 

Mais il m’arrive d’oublier mes choses et de ne pas suivre les consignes du professeur…

 

Cela fait que je n’arrive pas toujours à temps dans la classe et que je n’ai pas tous mes points dans les examens parce que ma démanche est incomplète

 

C’est pour cela que la TES et mon professeur me donnent une attention particulière pour que je puisse réussir à faire mes choses tout seul

 

Je sais que je suis capable de faire mes choses seul et que ma TES et mon professeur attendent juste que je leur montre que je suis capable

 

Je comprends que je dois le faire de façon régulière pour que ma TES et mon professeur soient sûres que je suis capable sans leur aide

 

Je travaille fort pour me débrouiller seul et ne plus avoir besoin d’aide

 

Je suis grand et je vais leur prouver que je suis capable en écoutant  les consignes

 

Voici des suggestions de sujets pour scénarios sociaux
que vous pouvez travailler avec votre enfant
:

 

Comprendre les émotions :

  • Lire les expressions du visage et du corps
  • Distinguer les tons de voix, l’intonation
  • Augmenter le vocabulaire émotionnel
  • Identifier ses émotions et celles des autres 

 

Contrôle sur soi et Flexibilité :

  • Transition
  • Essayer quelque chose de nouveau
  • Critique
  • S’asseoir en silence
  • Se calmer
  • Suivre des consignes
  • Faire ce qui est demandé

 

Routine à la maison :

  • Routine du matin
  • Routine de l’après midi
  • Routine du soir

 

Politesse et habileté dans la conversation :

  • Salutations (dire bonjour, au revoir)
  • Joindre une conversation
  • Respecter l’espace vital des autres
  • Attendre son tour
  • Apprendre à écouter
  • Rester sur le sujet
  • Terminer une conversation
  • Partager
  • S’excuser

 

Comment se faire des amis, les choisir et les garder :

  • Comment choisir les bons amis et identifier les mauvais
  • Comment garder ses amis – les bons amis
  • Comment partager avecses amis
  • Comment comprendre et composer avec la pression sociale

 

Jouer avec d’autres et en groupe :

  • Apprendre à observer
  • Jeux en équipe
  • Ce joindre à une activité
  • Tour de rôle
  • Perdre et gagner
  • Faire des compromis
  • Recevoir un «non»
  • Fin des jeux

 

solutions de conflit :

  • Être en mesure de demander de l’aide
  • Être conscient des dangers
  • Savoir demander de l’aide

 

À l’école et en classe :

  • Écouter un adule ou un professeur
  • Lever la main en classe
  • Démontrer de l’intérêt
  • Lever la main
  • Comportement dans des lieux publics
  • Se préparer avant la classe
  • Prendre son rang

 

Voici quelques activités pour développer les habiletés sociales :

  • Regarder des films muets
  • Écouter des films ou émissions sans son, en discuter puis écouter par la suite avec le son
  • Lire un livre ou écouter une histoire sur CD; arrêtez de temps en temps pour demander à votre enfant ce qui va se passer, puis continuer
  • Jeux de chasse aux expressions : découper des photos/images dans des revues pour identifier les émotions
  • Renforcer les bases au niveau des expressions faciale et corporelle en faisant une liste d’émotions et en les mimant

 


Exercice de la semaine

 

Complétez votre Plan de la façon suivante :

 

Quels sont les défis de votre enfant au niveau social? Écrivez-en 3.

 

1-

2-

3 –

 

Choisissez-en un et trouvez, selon la réalité de votre enfant, quel format de scénario social est le plus approprié (1 case, 3 cases, 6 cases, avec ou sans texte).

 

Faites un scénario social pour ce défi et selon le niveau de votre enfant.

 

Tout cela peut sembler immense comme tâche, mais il vous faudra procéder par étape et surtout au fur et à mesure de l’évolution de votre enfant. Ses besoins changeront sûrement au fil du temps et vous utiliserez ce qui vous est nécessaire comme outil en temps et lieu.

Nous admirons votre courage et votre ténacité dans ce processus qui, nous le souhaitons, vous mènera à bon port!

Merci de la confiance que vous nous témoignez jusqu’à présent et rendez-vous la semaine prochaine pour le dernier Module du Programme ActionParents©!

 

Comment Aider Votre Enfant Autiste

Comment Aider Votre Enfant Autiste

Testimonials

Le combat que vous avez eu à mener pour donner une meilleure qualité de vie à votre famille est l’un des plus beaux exemples de patience, d’amour et de longanimité que j’ai pu observer dans mon entourage. Je vous remercie d’avoir su me montrer l’exemple de comment partager son amour avec sa famille.
M. Roots – Laval, Canada

Comment Aider Votre Enfant Autiste?

Nos 7 plus grandes erreurs – Comment vous pouvez les éviter?

Bonjour, ayant nous-mêmes deux enfants autistes, nous avons conçu ce site pour partager avec d’autres parents les ressources qui ont permis à nos enfants de progresser! Pour avoir des trucs pratiques au quotidien pour donner les meilleures chances de progrès à votre enfant…

Une dernière petite étape… Allez à votre courriel pour confirmer que vous acceptez de recevoir des communications d'ActionParents.com PS: Assurez-vous d'avoir bien reçu le courriel et qu'il ne se trouve pas dans votre courrier indésirable Merci!